À propos

l’Annuaire Historique de la Presse Française a été créer pour instruire sur l’aspect historique de la presse en France. Vous retrouverez tous les titres nationaux et régionaux (classé par région).

Revenons sur les débuts de la presse…

Tout d’abord, revenons rapidement sur l’histoire de la presse écrite en France. Cette histoire commence en 1605 avec le premier journal hebdomadaire imprimé par Johann Carolus et nommé Relation. Des suites, sortira le premier grand périodique français : La Gazette de Théophraste Renaudot. Ce n’est qu’à la fin du 17ème siècle que la presse se fait connaitre et gagne de l’ampleur, cependant l’église et la royauté censure encore de nombreuses informations et le papier reste cher ce qui empêche son expansion complète.

C’est avec la révolution industrielle et l’amélioration du niveau d’éducation que la presse va connaitre sont réel essor avec une augmentation du nombre de titres et de tirages. Le journal devient alors un symbole de liberté d’expression et de diffusion de l’information.

Malheureusement, depuis les années 1990, on assiste à un net recul du nombre d’édition papier suite à la digitalisation des supports.

Cette digitalisation de l’accès à l’information va de pair avec la diversification des supports de lectures et modifient le comportement de l’utilisateur face au secteur de la presse qui a donc dû s’adapter aux attentes des lecteurs et évoluer avec eux notamment par l’émergence de la presse digitale.

Presque 40 % des Français affirment lire régulièrement un quotidien national ou régional ou un magazine d’information générale, que cela soit sous format papier ou numérique. Ils ne sont que 20 % à affirmer ne jamais le faire. Cependant 65 % d’entre eux lisent au moins une fois par semaine de la presse écrite, peu importe le sujet. La fréquence de lecture de presse écrite est évidemment influencée par les nouveaux modes de lecture et d’accès à l’information ; on peut observer que les 50 ans et plus est la tranche d’âge qui la consomme le plus régulièrement. En 2015, plus de la moitié des Français ont déclaré que leur lieu de prédilection de lecture de la presse quotidienne nationale était leur domicile, suivi du lieu de travail et des transports en commun.

Le journal Le Monde est le plus présent avec un taux de pénétration hebdomadaire de 9 % pour sa version imprimée et de 13 % pour la numérique. Les taux mensuels du journal atteignent 18 %, que cela soit sur édition imprimée ou numérique. En termes de volume de diffusion quotidienne, Le Figaro arrive en tête du classement avec 311 326 exemplaires en 2015, suivi par Le Monde et l’Équipe Édition Générale, respectivement avec 267 897 et 223 681 exemplaires.

La lecture de la presse en ligne s’est également démocratisée. En effet, plus de 60 % affirment que lire la presse en ligne leur permet de suivre les informations à tout moment. L’ordinateur reste l’écran de prédilection de lecture avec 71 % ; le smartphone se trouve en deuxième position avec 31 % des interrogés. Malgré ce qu’on pourrait penser, la fin de la presse écrite n’a pas encore sonné : 64 % des Français n’envisagent pas d’abandonner la presse papier pour ne lire que la presse numérique, alors que seuls 7 % sont certains de ne lire que la presse digitale d’ici trois ans.


%d blogueurs aiment cette page :