L’Equipe

Présentation

Depuis 1946, le groupe se consacre au traitement et à la diffusion de l’information sportive auprès du plus large public, et ce faisant, à la promotion du sport en France. Couverture des grands rendez-vous internationaux mais aussi suivi des compétitions locales et régionales. Expertise technique et vie des champions, traitement du sport dans toutes ses dimensions, humaines, sociétales et économiques….

Aujourd’hui, L’ÉQUIPE, c’est une centaine de disciplines suivies, plus de 10 000 journées de reportages, plus de 100 tours du monde parcourus pour être présents sur les terrains de sport du monde entier. 

16 OCTOBRE 1900

Henri Desgrange crée L’AUTO–VÉLO

En 1882, Henri Desgrange remplissait les fonctions de premier clerc de notaire chez un avoué dont l’étude se situait rue des Batignolles. Le sport vint modifier radicalement cette première orientation. Ayant adhéré à l’Association vélocipédique d’Amateurs, une des meilleures sociétés de l’époque, Desgrange consacrait tous ses loisirs au cyclisme, s’entraînant et courant régulièrement au premier vélodrome Buffalo (333 mètres ciment) de Neuilly. La vitesse pure n’était pas son point fort. Au contraire, il se distinguait par une énergie et une volonté de fer que doublaient de réelles qualités d’endurance. C’est ainsi que devenu « pro » en 1893, il établit à Buffalo, le 11 mai de la même année, le record de l’heure sans entraîneur, inaugurant avec 35,325 km, un tableau entre tous glorieux.

Peu après, Desgrange tâtait du journalisme, en publiant dans l’hebdomadaire « Bicyclette » une série de chroniques dont la virulente causticité attira sur lui l’attention des sportifs et décida de son avenir. C’est ainsi que le comte Albert de Dion, grand précurseur de l’automobile, le distingua. Avec d’autres industriels, le baron de Zuylen de Nyevelt, président de l’automobile Club de France, le comte de Chasseloup-Laubat, Edouard Michelin et le constructeur de cycles Adolphe Clément, il cherchait un directeur pour le journal qu’il souhaitait lancer. L’Auto-Vélo, société au capital de 200 000 francs fut créé, Henri Desgrange, nommé directeur-rédacteur en chef, son ami Victor Goddet, administrateur.

Le mardi 16 octobre 1900 alors que l’exposition Universelle et les Jeux Olympiques organisés en son sein, tirent à leur fin, le premier numéro de l’Auto-Vélo sort des presses. Le nouveau quotidien, imprimé sur papier jaune, parait au prix de 5 centimes. Dans son sous-titre, il précise quelles seront ses rubriques principales : l’automobile, précédant par ordre d’importance, le cyclisme, l’athlétisme, le yachting, l’aérostation, l’escrime et l’hippisme.

%d blogueurs aiment cette page :