L’Opinion

Présentation

Créé en 2013 par Nicolas Beytout, l’Opinion est un média nouvelle génération présent sur Internet, les applications pour mobiles et tablettes, ainsi qu’un journal papier (5 jours sur 7). C’est aussi une chaîne vidéo : O’play

Avec une équipe de 40 personnes, l’Opinion allie l’innovation d’Internet à la puissance du papier.

Ce nouveau média est un média d’opinion. Engagé et ouvert, il donne aussi la parole à ceux dont l’opinion est différente. Sa ligne éditoriale est claire : libérale, pro-business, européenne.

Près de 5 ans après son lancement, l’Opinion a su s’imposer dans le monde des médias avec près de 750 000 VU/mois et 41 000 exemplaires diffusés chaque jour.

Son histoire

L’Opinion est lancé officiellement le 15 mai 2013. Le journal reprend le nom de l’ancien hebdomadaire français L’Opinion, paru chaque samedi de 1907 à 1938.

Son président-fondateur Nicolas Beytout, ancien président des Échos et ancien directeur des rédactions du Figaro, est le premier actionnaire et directeur de la rédaction. Il s’est inspiré de modèles internationaux tels que le quotidien italien Il Foglio et le site américain Politico, spécialisé sur la politique américaine.

Le Lundi 9 avril 2018, pour ses presque 5 ans, le quotidien s’étoffe à partir en proposant 4 pages supplémentaires composées d’articles de son partenaire américain, le Wall Street Journal (WSJ), et espère ainsi faire encore grandir son lectorat et devenir bientôt rentable.

Ce nouveau cahier quotidien permettra à l’Opinion de renforcer sa couverture de l’actualité dans trois domaines: la high-tech, la finance (grande spécialité du « WSJ« ), et la Maison Blanche et Donald Trump, a expliqué Nicolas Beytout.

Le quotidien libéral et pro-européen a opté pour une formule inédite, mêlant des articles en version originale et traduits: les articles sur la finance et l’actualité technologique, plutôt destiné à des professionnels de ces secteurs qui manient déjà l’anglais au quotidien, seront diffusés en V.O. 

« C’est un projet transformateur« , a fait valoir M. Beytout, puisque le quotidien va augmenter sa pagination de 50% (12 à 16 pages contre 8 à 12 auparavant). 

%d blogueurs aiment cette page :